projet de maraicher au collége de bethoncourt

Préprojet l'installation d'un maraîcher bio à côté du nouveau collège de Bethoncourt

« réserver du foncier pour nourrir le collège »

contexte ; voir l'aticle ; nourrir ou batir

En juin, à la suite d’une rencontre avec une bénévole des Incroyables comestibles , qui lui a fait part d'une proposition d'installer un maraîcher sur les terres avoisinant le prochain collège, le principal du collège de Bethoncourt,s’est montré très intéressé "Enfin, concernant votre très belle idée de proposer l'installation d'un maraîcher bio à côté du nouveau collège, je vous propose que nous échangions rapidement sur ce sujet et que nous déposions cette demande au Conseil Départemental du Doubs."

objectifs: pour nourrir sain et local, 

  • installer des maraîchers et contractualiser avec des paysans pour « alimenter » le collège

  • nourrir et aussi retrouver le lien entre alimentation, producteurs et sensibiliser au « jardinage » à la réduction du gâchis et la récupération des déchets 

  • prévoir une gestion de l’eau « économe» durable ,

 

Lire la suite de projet de maraicher au collége de bethoncourt

annonce sur terre de liens

 si vous connaissez des terrains à louer ou à vendre pour permettre l'installation de maraichers ou de petits producteurs   écrire  à  edescou@champalassiette.fr

Sécheresse : le cri d’alarme des pêcheurs

Dans la vallée du Gland, les rivières souffrent particulièrement. Signe des temps : l’assèchement devient systématique chaque été depuis quelques années. Et il s’avère toujours plus précoce. Les pêcheurs, qui tirent la sonnette d’alarme, ont interdit de lancer l’hameçon.

À l’image de la rivière la Creuse, les cours d’eau se sont asséchés plus tôt dans l’été. Et surtout, cela devient désormais systématique.  Photo ER /Sébastien MICHAUX Photo HD À l’image de la rivière la Creuse, les cours d’eau se sont asséchés plus tôt dans l’été. Et surtout, cela devient désormais systématique. Photo ER /Sébastien MICHAUX
 

On imagine aisément l’abondance habituelle. Ici, sous « le pont Peugeot », une appellation dont il est difficile de trouver le fondement, les plantes aquatiques sont aussi sèches que le cours d’eau. La Creuse, du nom de cette rivière qui, en rejoignant la Doue, forme le Gland quelques centaines de mètres en aval à Glay, n’est plus. Un peu plus loin, le Gland est si bas que l’on ne perçoit même plus le courant. « D’ici une dizaine de jours, s’il ne pleut pas, tout sera sec », s’alarme Robert Baldacci, le président de l’association de pêche de la Haute-Vallée du Gland Glay Meslières.

Lire la suite de Sécheresse : le cri d’alarme des pêcheurs

Rédigé par Édouard le - Classé dans : l'eau - Mots clés : aucun

Notre Aggl’Eau remet son grain de sel dans le bouillon

L’association d’usagers et de militants appellent les élus de l’Agglomération à la vigilance. Plus que jamais, elle craint que le président et sa majorité ne jouent la montre afin d’imposer un délégataire unique, et privé, pour la future gestion de l’eau et de l’assainissement des 72 communes.

En décembre, les élus devront choisir un mode de gestion de l’eau pour toute l’Agglomération. S’il sera certes mixte jusqu’à la fin des DSP en cours, le scrutin devrait engager le territoire dans une uniformisation à terme.   Photo ER /Lionel VADAM Photo HD En décembre, les élus devront choisir un mode de gestion de l’eau pour toute l’Agglomération. S’il sera certes mixte jusqu’à la fin des DSP en cours, le scrutin devrait engager le territoire dans une uniformisation à terme.   Photo ER /Lionel VADAM

Lire la suite de Notre Aggl’Eau remet son grain de sel dans le bouillon

Rédigé par Édouard le - Classé dans : l'eau - Mots clés : aucun

Par arrêté, le maire s’attaque à l’usage des pesticides

Interpellé par des riverains inquiets de la proximité de leur propriété avec un champ régulièrement traité avec des produits phytopharmaceutiques, le maire Jean-Pierre Hocquet entend mieux encadrer la chose. Une initiative qui, ailleurs en France, a déjà fait flop. Mais…
L’idée, à travers cet arrêté, est notamment d’instaurer une distance de 50 mètres entre les habitations sur laquelle toute pulvérisation d’insecticides est bannie.  Photo ER /Sébastien MICHAUX Photo HD L’idée, à travers cet arrêté, est notamment d’instaurer une distance de 50 mètres entre les habitations sur laquelle toute pulvérisation d’insecticides est bannie.  Photo ER /Sébastien MICHAUX

Lire la suite de Par arrêté, le maire s’attaque à l’usage des pesticides

Rédigé par Édouard le - Classé dans : l'eau - Mots clés : aucun

jardins naturels le 15 juin

la ballade a démarré par une visite du jardin de "nourricier"de Bernard et Dominique, puis ceux des "échos jardins de Virginie et Nicolas à grange la dame, puis après avoir grimpé un col de 4ieme catégorie, nous avons pic-niquer au jardin de Mae
Laprésmidi, une traversée de PMA nous a emmené chez Brice, qui s'expérimente en aqua ponie, pui sune deuxieme grimpette en 5ieme catégorie, nous apporte au jardin des deux ânes avant de venir flaner parmi les fleurs d'Elisabeth ( et comme pour vous donner envie, je n'ai pas mis les meilleurs photos

de belles rencontres : de jardiniers passionnés, avec des mains vertes et "une tête" , qui donnent envie de jardiner de de consommer " naturel, C'est un bonheur de se passer des pesticides et les moyens naturels sont plus efficaces, plus économes, mais demandent  de l'observation et du respect...  c'est à eux, que nous consomacteurs devons du respect.  que tous ceux qui ont manqué ces rendez vous  se rattrapent, ... et sans attendre l'an prochain, profitent d'aller visiter et rencontrer ces "virtuoses" des légumes et des fleurs...

ci devant l'album photos du jour : des rencontres exceptionnelles :; https://photos.app.goo.gl/jR4omw4MWEm9TRyLA

et tout çà; sans production de GES: "on n'a pas de pétrole, mais des guiboles "49km 300 et meme sans assistance électrique..... mais  par contre nous avons pédalé grace à des carottes .. fraiches et naturelles..

 

Lire la suite de jardins naturels le 15 juin

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Jardinons - Mots clés : aucun

marche climat 25 mai

 contre l'étallement urbain ; pour préserver des terres agricoles pour se nourrir

flyer ; marche :data/images/2019 mai/APPEL Marche climat Montbéliard 25 mai.pdf

 Nous vous espérons nombreux et nombreuses pour participer à cette « Journée de l’EAU » afin que ce thème, capital pour notre avenir n'ait plus de secret et pour  demander  que les collectivités ,  face à l'urgence climatique s'engagent  pour un plan ambitieux  d'économies d'eau et de reconquéte des milieux naturels

Lire la suite de marche climat 25 mai

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Alternatives/Climat - Mots clés : aucun