Section : alimentation territoriale

convertisseur terre de liens

des précisions sur le convertisseur de liens :

lien convertisseur terre de liens : http://convertisseur.terredeliensnormandie.org/commune/#

 

Si nous, habitants de PMA ,(72 communes, 141000 habitants, superficie :414km2)

relocalisons notre alimentation   

nous protégeons 48961.56 ha de terre agricole « = 489km2)

et nous installons 2533 paysans-nes dont 328 maraichers 

et consolidons plusieurs installations de paysans-nes

(calcul sur des rations alimentaires "classique"  producteurs de viande à divisés par deux et producteurs de légumes et fruits à  doubler, pour tenir compte des recommandations du GIEC

Voir plus de détails

Surfaces protégées

TOTAL

48 961,56 ha

Céréales

3 039,23 ha

Lait et viande bovine

31 071,43 ha

Légumes

304,89 ha

Légumes secs

363,10 ha

Fruit

177,39 ha

Pommes de terre

152,45 ha

Porcs

6 146,38 ha

Poulet de chair

2 853,53 ha

Poules pondeuses

1 372,02 ha

Rotation

3 481,14 ha

Paysans-nes installés

TOTAL

2 532,64

Paysans boulangers

507

Céréaliers

21

Eleveurs bovins

794

Maraichers

328

Arboriculteurs

22

Eleveurs de porcs

263

Eleveurs de volailles

598

Lire la suite de convertisseur terre de liens

projet de maraicher au collége de bethoncourt

Préprojet l'installation d'un maraîcher bio à côté du nouveau collège de Bethoncourt

« réserver du foncier pour nourrir le collège »

contexte ; voir l'aticle ; nourrir ou batir

En juin, à la suite d’une rencontre avec une bénévole des Incroyables comestibles , qui lui a fait part d'une proposition d'installer un maraîcher sur les terres avoisinant le prochain collège, le principal du collège de Bethoncourt,s’est montré très intéressé "Enfin, concernant votre très belle idée de proposer l'installation d'un maraîcher bio à côté du nouveau collège, je vous propose que nous échangions rapidement sur ce sujet et que nous déposions cette demande au Conseil Départemental du Doubs."

objectifs: pour nourrir sain et local, 

  • installer des maraîchers et contractualiser avec des paysans pour « alimenter » le collège

  • nourrir et aussi retrouver le lien entre alimentation, producteurs et sensibiliser au « jardinage » à la réduction du gâchis et la récupération des déchets 

  • prévoir une gestion de l’eau « économe» durable ,

 

Lire la suite de projet de maraicher au collége de bethoncourt

Les terres disparaissent, mais où vont-elles ?

Le phénomène de recul des terres agricoles est une réalité préoccupante. Les enquêtes sur l’occupation des sols menées par le ministère de l’Agriculture révèlent une diminution forte et continue de la surface agricole utile (SAU). Que deviennent ces terres, une fois transformées ?

En France le ministère de l’Agriculture réalise chaque année une de l’utilisation du territoire. Il en ressort que 52 % du territoire métropolitain est consacré à l’agriculture en 2018 alors que la SAU représentait 63% dans les années 50. Une menace plane sur les terres arables (cultivées ou labourées, jachères comprises), les prairies pâturées ou de fourrage, les vignes, les vergers, les jardins familiaux d’agriculteurs. De 91 000 hectares par an entre 1950 et 2010, la perte de surfaces agricoles s’est ralentie à 35 000 hectares par an, mais le phénomène n’en demeure pas moins préoccupant.

pour en savoir plus lire l'article de terre de liens ; https://terredeliens.org/la_disparition_des_terres.html e

et le livret : Le livret « préserver et partager la terre »

Lire la suite de Les terres disparaissent, mais où vont-elles ?

annonce sur terre de liens

 si vous connaissez des terrains à louer ou à vendre pour permettre l'installation de maraichers ou de petits producteurs   écrire  à  edescou@champalassiette.fr