projet de ferme locale alimentaire : un projet qui fait du bien et du lien

Ce projet de ferme locale alimentaire est en cours de co construction avec plusieurs acteurs,  et les collectivités .  Si nous le publions sur ce blog, c'est pour montrer que des consom-acteurs travaillent à des solutions concrétes , pour donner envie de....  mais surtout pour échanger et enrichir nos projets  ; (en laissant par ex vos commentaires  en bas de l'article ou par mail : contact@champalassiette.fr

en guise d’édito : Alim-en-terre,  un projet qui fait du bien et du lien

C’est un projet qui non seulement a pour but de produire mais c’est un projet qui relie :

qui fait du lien entre citoyens, bénévoles, consom-acteurs, qui nous relie à la terre, qui nous relie aux agri-cultivateurs, aux paysans … qui nous relie à tout ce qui est Vivant

Agir ensemble est pour tous ceux qui participent à ce projet, un formidable remède pour vaincre nos maladies … et retrouver un optimisme « absurde » (Bruno Latour) et la joie de l’enfance…..

 

 

 

2) Caractéristiques des fermes locales alimen’terre
agroécologiques, économes, autonomes, coopératives et solidaires...

Objectifs

nourricier: produire une nourriture de qualité pour ici, pour tous et produire une meilleure alimentation et meilleure santé de toute la population

environnemental et durable : bio, agroécologique

citoyen : une agriculture soutenue par la communauté.

Pédagogique : vers les écoles, vers les jardiniers, formation

 

Coopératif : une condition indispensable , ne pas être seul : avoir une démarche de faire avec

- avec la nature

- avec la société (commune, quartier , asso...)

- avec d’autres producteurs,

sur un même lieu : travailler en tandem, (voire plus en fonction de la surface et du projet) avec un esprit d’échange, de savoir, de service réciproque, d’équipement en partage

soit avec unautre agri-cultivateur, (maraîcher, ou autre production ; producteur de fruit, paysan boulanger, petit élevage ) voir le modèle de ferme permacole

soit avec un autre partenaire, par exemple à Audincourt avec la micro- ferme pédagogique de l’adapei, à Bethoncourt avec le collège

à l’échelle du pays : dans un réseau de producteurs, de partenaires, dans le cadre du projet de carrefour alimenterre,

 

Avec des fonctions

de productiondiversifiée de légumes, petits fruits

en fonction des demandes de la collectivité pour la restauration scolaire

- des petits fruits , des aromatiques …

- un petit élevage ….

-des cultures de plein champ, en arboriculture

et de services

* environnementaux (biodiversité, abeilles etc..;)

* des animations pédagogiques alimentaires, d’éducation à l’environnement, en direction des écoles et des familles,

* des échanges de services ; aux autres maraîchers , à des jardiniers

3 une formule progressive,

a) En amont , un travail collectif de préparation du projet pour qu’il soit viable économiquement , une préparation des sols, une préparation des candidats (formations, stages paysans..)

b) une période de préinstallation : formule de la ferme relais de Terre de liens,

 Cette «pépinière maraîchère de transmission »permet de suite au maraîcher de préparer le sol, de tester, d’adapter ses productions, sans investissement pour les équipements et le foncier. Le maraîcher pourra, ainsi, créer son activité au sein de la coopérative Coopilote avec le statut d’entrepreneur salarié.

c) l’installation de l’agri-cultivateur

avec le statut de fermier, le foncier sera loué avec un bail agricole de carrière, environnemental, où sont définis : le loyer et les obligations et droits des fermiers.

Les installations pourraient être « rachetées » par le cultivateur, au prix net (valeur achat, moins amortissement )

soit en coopérative avec d’autres producteurs ,

soit en individuel (EI , EARL, ou) avec un système d’échanges coopératifs

* nous préconisons le modèle des fermes Permacoles ; qui reprend les fondamentaux de la permaculture : les plantes s’entraident , ont chacune une fonction, ont besoin des autres ; Chacun est indépendant et responsable de son activité mais bénéficie de l’entraide des autres et de services communs

 

data/images/2021gaco/projet de ferme locale alimentaire fevrier21.pdf

 

 

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot uamxni ? :