Compost à l'ancienne : tas de fumier

Jean Marie, membre de notre Amap, fils de paysans d'un village proche  de la source de la Loue, nous fait l'amitié de nous transmettre un article qu'il a écrit pour Barbizier, la revue de "Folklore-Comtois".
On  peut ainsi dire, qu'il est un Artisan du Maintien de l'Agriculture Paysanne (AMAP)
.

Compost à l'ancienne C'est indiscutable, voilà un tas de compost comme on n'en fait plus ! On en voyait beaucoup dans nos villages, ils sentaient bon, ils étaient souvent bien hauts et bien rangés, ils avaient l'avantage de contenir aussi beaucoup de bouse et de crottin, ils faisaient vraiment partie du paysage, cela s'appelait des tas de fumier.

lire l'article ;  /tas de fumier.pdf

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Jardinons - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot exfgiw ? :