Rencontre avec des « chercheurs de terre » dans le cadre du festival alimenterre

     

 Ils veulent s'installer sur notre territoire pour y pratiquer une agriculture qui soigne le sol et offre des produits sains 

Édouard et Ersin précisent nos motivations à les y aider : Nous voudrions qu'ils réussissent parce que le Champ à l'assiette aspire à l'autosuffisance alimentaire de l'agglomération au bénéfices de ses habitants et notamment des plus vulnérables ( enfants, personnes âgées, malades) avec des cantines 100% bio par exemple 

Cet objectif atteint aurait des conséquences très vertueuses : relocalisation de l'emploi, développement des circuits courts, lutte contre le dérèglement climatique en favorisant le développement de la biodiversité et des circuits courts.

Profitons des concertations organisées par PMA ( Plan Alimentaire Territorial, Contrats pour la Transition Écologique) et des élections municipales du printemps 2020 pour convaincre les élus d'agir de toute urgence pour installer ces porteurs de projet.

 lien diaporama de présentation de la rencontre cliquez

Attentes des "chercheurs de terre"

  • Brice pourrait se contenter de 10 ares pour pratiquer l'aquaponie (technique qu'il a expérimentée avec succès pendant deux ans à petite échelle) afin de commercialiser une production de légumes et de poissons honorable.

  • Maxence pour commencer cherche  2 ha de préférence avec des locaux pour une production de petits fruits et un travail pédagogique à destination de jeunes enfants

  • Paul actuellement céréalier-boulanger  sur 3 ha à Delle Joncheret recherche 12ha de plus  pour travailler selon les principes de l'agro foresterie

  • Julien cultive une petite surface sur 4ha de forêt à Vandoncourt qu'il cherche à acquérir

En attendant de trouver, ils poursuivent leur formation sur une petite échelle, exerce un emploi en rapport avec leur spécialité. Leur conjoint qui travaille les aide à patienter ainsi que leurs parents pour certains

Le terrain en poche tout n'est pas encore gagné…

Jean-Pierre et sa compagne possèdent depuis deux ans 35 ha près de Rémondans. Tout en rénovant les locaux existants Ils se sont occupés d'un troupeau de vaches allaitantes acheté à l'ancien propriétaire et ont acquis un troupeau de vaches laitières. Ils devraient pouvoir transformer le lait dans leur ferme dans un avenir proche et ne garder que quelques vaches allaitantes.

Murielle est, depuis le printemps 2018, maraîchère à Montbéliard sur 3ha qu'elle a acheté à la Commune. Sa culture sur buttes de foin et fumier composté couvertes d'au moins deux plantes compagnes a surtout permis d'améliorer la qualité d'un sol argileux et caillouteux. Depuis la rentrée des classes elle a constitué un club de quelques enfants du primaire à qui elle apprend les bons gestes culturaux.

Installés ou pas, décidément ces jeunes font preuve d'une grande ténacité, de courage. Ils méritent de réussir !

Deux tables rondes  pour échanger sur :

1)  les types de financements  solidaires : Groupement foncier agricoles (GFA), acquisition de terrains avec Terres de lien, aides avec les Cigales de l'épargne solidaire

2) la recherche de terres comment s'y prendre et quelles qualités rechercher 

 

Une personne dans le public nous rappelle que mettre en circulation, la Pive, monnaie de Franche Comté à Montbéliard qui, en favorisant le commerce équitable local, servirait de levier.

Valérie et Daniel suggèrent eux de mettre en place un magasin de producteurs locaux, participatif où les adhérents donnent quelques heures par mois de leur temps pour prendre en charge la totalité du fonctionnement du magasin .

 Deux bonnes idées à fouiller !!*

La présence dans la salle d'une élue d'Audincourt, de la présidente de l'Épargne solidaire, d'une représentante de la Confédération Paysanne est très encourageante....

 Un travail passionnant que nous décidons de poursuivre en nous retrouvant lors de la réunion mensuelle du Collectif du 03 décembre 2019

Élus, consomm'acteurs organisons nous pour les aider à acquérir les terres qui répondent à leur vœux et à pérenniser leurs activités, il en va de notre santé !

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot rwqoe ? :