Assemblée générale du 7 avril 2022

 l'Assemblée générale s'est tenu  avant la distribution AMAP le   7 avril 2022.

Les participants ont approuvé les rapport d'orientation, d'activités, financier et  ont élu les nouveaux candidats au CA.

 

Entre catastrophes et utopie : une nécessité  !

Une ferme maraîchère à Audincourt

C’était l’intitulé de la Rencontre / débat du le 5 sept à la campagne la ville à Audincourt que nous avions organisé avec la confédération paysanne et Terre de Liens pour présenter le projet de La ferme maraîchère du Prédaim. Ce projet, qui devra voir le jour début 2022 à Audincourt, prendra la forme d’un espace test agricole sur des terrains mis à disposition par la commune.

Ce projet d’installation répond bien à une nécessité entre catastrophes et utopie

- en effet, nous constatons déjà les conséquences catastrophiques du changement climatique (le Doubs à sec, la fréquence des périodes d’instabilités météorologiques, les inondations, les feux de foret...) ou encore la faible autonomie alimentaire locale en cas de crise…

Dans ces temps difficiles, il est vital de dépasser nos peurs, nos angoisses, nos colères contre beaucoup de politiciens qui disent(bla bla), mais qui font si peu.. vital de dépasser nos sentiments d’inutilité…

agir aujourd’hui c’est préparer le monde que nous rêvons pour demain, en ce qui nous concerne  : une agriculture paysanne, biologique, solidaire , en un mot une agro-écologie : Des paysans nombreux, cultivant sans pesticide sur des sols vivants, avec de la faune et flore diversifiée, de l’alimentation bonne pour notre santé et celui de nos enfants.

 

Agir ensemble,
-
avec d’autres acteurs, la confédération paysanne, Terre de liens.. Inpact , le nouveau magasin coopératif Court Circuit, le centre social escapade, Coopilote, le collectif de la solidarité internationale ….

- avec les maraîchers, les petits producteurs bio, comme ceux de l’Amap, avec les mairies qui veulent avancer, comme Audincourt….
- avec de jeunes porteurs de projet, comme ceux rencontrés au café installation de Terre de Liens….
Ces coopérations nous renforcent dans notre détermination
de vouloir bien manger encore, de vouloir chanter encore,comme dans le chant de HK, dans notre volonté d’agir aujourd’hui collectivement.


notre priorité : installer des paysans-maraîchers plus nombreux

Actuellement, il y a que 13 producteurs de légumes qui occupent 15 ha, cad 0,13% des terres, alors, que selon Parcel, un outil de prévision de Terre de Liens, il faudrait 6 200 emplois agricoles dont 3 500 maraîchers, pour nourrir les 140 000 habitants de PMA.

 

l’action de notre collectif pour 2022

- finaliser l’espace test à Audincourt et préparer 2 autressur les 750ha surfaces agricoles disponibles repérées sur le Pays de Montbéliard .

- finaliser des projets initiés en 2021, avec de nouveaux porteurs  ;

- la formation pour des intervenants jardins en vue de constituer des équipes mobiles, en collaboration, pour commencer, avec les associations d’insertions, les centres sociaux

- le démarrage d’atelier de valorisation de fruits et légumes

- l’organisation d’un repas par la cafette du CFA de Bethoncourt, à partir des productions des maraîchers et des producteurs de l’AMAP

- le début d’une coopération entre maraîchers : càd commencer à construire la filière fruits et légumes, avec notre demande d’un centre Ressources :, le carrefour alimentaire, avec l’embauche à terme d’un salarié

Pour réaliser ces actions concrètes ,nous avons besoin d’une mobilisation citoyenne

 

- en participant au niveau régional au réseau Inpact ; « Initiatives pour une agriculture citoyenne et territoriale » qui regroupe Terre de Liens, solidarité paysanne, interbio, les Amap.. En face des bulldozers que sont les acteurs de l’agro-business, nous les petits poussets, il nous faut nous regrouper…

 

- en devenant un groupe d’influence et de propositions auprès des élus et administrations, notamment par le biais du PAT (programme pour l’alimentation du territoire ) pour qu’ils agissent à la hauteur des enjeux, pour une alimentation de qualité pour tous, pour qu’ils mettent des moyens pour l’installation de maraîchers, entre les 3000 nécessaires et les 15 actuels, la marge est énorme..

NB le pôle InPACT national est une plateforme associative regroupant des réseaux associatifs agricoles : Nature et Progrès, l’InterAFOCG, la FADEAR, Réseau CIVAM, Accueil Paysan, le MRJC, Solidarité Paysans, Terre de Liens, l'Atelier Paysan et le MIRAMAP

 

 

 

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Actualité-CR - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot inmib ? :