marche climat

 

Dans le Pays de Montbéliard, on doit faire face à des rivières, le Doubs et l’Allan, de plus en plus souvent à sec et fortement polluées, une partie de l’usine Peugeot est bloquée parce qu’une pièce essentielle, un semi-conducteur, n’est plus fabriqué qu’à l’autre bout du monde, les oiseaux de jardin disparaissent à grande échelle, adieu moineaux, hirondelles et autres rouge-gorges, les chaleurs anormales de mars ont fragilisé les végétaux et le froid habituel revenu a sacrifié les bourgeons.

Mais de cela la majorité des Députés, téléguidés par l’Elysée et Matignon s’en fiche.

En l’état actuel, la loi Climat et Résilience ne permettra pas de nous assurer un avenir juste et soutenable. Le gouvernement d’Emmanuel Macron continue à mener une politique à des années lumières des enjeux climatiques et de la volonté démocratique.

Nous n’avons plus le temps d’attendre du Président de la République qu’il mette en adéquation ses actes avec ses paroles, comme si le dérèglement du climat n'avait pas d’impact sur le vivant ou sur le risque d’augmentation de la fréquence des pandémies. Les mesures proposées par les 150 de la Convention Citoyenne pour le Climat auraient permis que la lutte contre le dérèglement climatique soit socialement juste, sans que personne ne soit mis de côté.

Alors le dimanche 9 mai, nous nous retrouverons une nouvelle fois dans la rue partout en France.

Nous marcherons pour clamer le désaveu généralisé de cette loi Climat et Résilience et la trahison de la promesse faite par Emmanuel Macron au processus démocratique de la CCC.

 

Nous marcherons pour dénoncer le pouvoir laissé aux lobbies qui condamnent nos vies en toute impunité.

 

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Alternatives/Climat - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot mkgpza ? :