un Projet alimentaire territoriale " autrement"

vers une vraie transition d’une agriculture

voir la contribution rédigéée  par Etienne et Edouarddata/images/2020 sept/un PAT autrement sept2020.pdf

ci dessous un résumé :

Nos Constats : la difficulté principale à surmonter est l’accès à la terre pour les petites exploitations

Deux diapo du diagnostic du PAT projet alimentaire territorial de PMA

 

13 producteurs de légumes occupent 15 ha , c’est à dire 0,13%des terres

13 exploitations céréalières « accaparent 35 % (souvent les plus riches) des terres c’est à dire 4009 ha avec une moyenne de 309 ha chacune

en résumé Le PAT oublie l' enjeu principal de « transition des villes »vers   une politique d’autonomie alimentaire pcelui de l’installation de maraîchers

 

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot npxqqy ? :