marche climat 25 mai

 contre l'étallement urbain ; pour préserver des terres agricoles pour se nourrir

flyer ; marche :data/images/2019 mai/APPEL Marche climat Montbéliard 25 mai.pdf

 Nous vous espérons nombreux et nombreuses pour participer à cette « Journée de l’EAU » afin que ce thème, capital pour notre avenir n'ait plus de secret et pour  demander  que les collectivités ,  face à l'urgence climatique s'engagent  pour un plan ambitieux  d'économies d'eau et de reconquéte des milieux naturels

un plan ambitieux face aux urgences : pollutions, sécheresse....

- contre les pollutions des rivières (micropolluants, pollutions dues à la surexploitation agricole (lisiers, nitrate, glyphosate), pour la restauration des sources.. ((dépollutions) ,

- pour une gestion  démocratique, économique et écologique  : notamment   un prix de l'eau progressif (les premiers m3  nécessaires à l'alimentation gratuits)

- des investissements  pour les réseaux et les stations d'épuration (actuellement prés de la moitié des eaux usées ne sont pas traitées) à hauteur des enjeux de santé  et environnementaux (actuellement 1%, : il faut 100 ans pour renouveler les réseaux)

- pour un traitement de l'eau potable sans produits dangereux pour la santé (alumine) : les technologies de filtre au charbon et d'"ozonisation "  devraient suffire, mais sous prétexte d'économie.....

- ne pas confier  tout l'eau à une multinationale dont l'objectif principal est de nous plumer : garder les régies et syndicats mixtes existants...

Au delà des marches, mobilisons nous...

Soutenons les actions des collectifs : SOS loue rivieres comtoises, Notre aggl-eau, le Samu de l'environnement , le collectif du champ à l'assiette

(prochaine réunion le mardi 4 juin à 20h à la MPT de Valentigney )

 

flyer contre l’étalement urbain

A l'heure où le chef de l'état a déclaré le 2 mai dernier sa volonté d’ "accroître la lutte" contre la réduction des terres agricoles au profit de la construction : "J'ai demandé un bilan pour se fixer des objectifs en matière de lutte contre l'artificialisation et une réhabilitation de 25% des sols agricoles dégradés par l'utilisation passée de phytosanitaires»
A l'heure où le SCOT, 2017, préconisait dans son schéma directeur pour les années à venir, dans son volet OCCUPATION DES SOLS, de réduire de moitié la consommation d’espaces utilisés pour l’artificialisation des sols.Dans le Pays de Montbéliard, il est indéniable que les élus ne semblent pas être à l'écoute de ce qui se dit, de ce que souhaite la population: on peut le voir tant à Etupes qu'à Bethoncourt où des projets d'étalement urbain vont être mis en place.

A l'heure, où la société est de plus en plus sensibilisée aux problèmes liés à l'environnement, et à la préservation de la biodiversité, comme le prouve l'adhésion importante de la population aux différentes Marches du Climat, on constate que nombre d'élus n'en ont pas encore pris conscience, la preuve en est du dernier rapport parlementaire sur le glyphosate.

Alors, le 25 mai, soyons encore plus nombreux pour réclamer l'état d'urgence climatique, mais aussi pour se rencontrer, partager, découvrir les solutions locales, pour se dire qu'on est pas tout seul et qu'on a pas le droit de baisser les bras !

Il est nécessaire de maintenir la pression. et, tant qu'il n'y a pas de réformes profondes, nous, citoyens, descendrons dans la rue tous les mois pour rappeler qu'il est urgent d'agir.

Il est Encore Temps Montbeliard

Odile JOANNES: 06 43 57 65 50

 

 

 

 

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Alternatives/Climat - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot gjnmtw ? :