remerciements : Danjoutin prépare demain

Dimanche dernier, pour la troisième année consécutive, le collectif 1+1+ participait à Danjoutin prépare demain. Voici quelques photos pour découvrir ou revivre ce bel évènement : photos et video et une vidéo qui nous ont été envoyés par Edouard, merci à lui ! Voici aussi le joli carton de remerciements envoyé par Emmanuel Formet et Martine Pauluzzi :

et en prime :  la suite  dule mail de 1+1plus

 

Soulignons l'accueil toujours aussi chaleureux de la part de Danjoutin, qui ne ménage pas ses efforts pour la réussite de ce temps fort : petit-déjeuner offert lors de l'installation, grande tablée en plein air pour le déjeuner, vin d'honneur pour clôturer le tout, on le sait, à Danjoutin, Demain rime avec "copains" !
 
A Danjoutin, Demain rime aussi avec "entrain". Toutes nos propositions d'animations ont été non seulement acceptées, mais encouragées et facilitées :
- Grâce aux matières premières fournies par Danjoutin, nous avons pu faire fabriquer au naturel du déodorant, de la lessive et de la poudre pour lave-vaisselle à bon nombre de personnes, qui sont reparties avec des échantillons, avec des conseils, avec des recettes et avec le sourire !
- Grâce au dynamisme de nos hôtes, une flash-mob a pu être réalisée avec succès à quatre reprises : deux fois en extérieur, et deux fois en intérieur, avec à chaque fois beaucoup d'enthousiasme de la part des participants. Quel bonheur de danser ensemble sur des paroles aussi essentielles qu' "on a besoin de vous" !
 
A Danjoutin, Demain rime avec "dialogue non contraint". Baptiste a pu animer une conférence rythmée sur un sujet rarement abordé mais des plus préoccupants : l'effondrement de notre civilisation thermo-industrielle. Un sujet grave mais que Baptiste a su amener en douceur, en y mettant de la joie, et sans censure !
 
Vous l'avez compris, nous avons vécu une belle journée, riche en rencontres, en réflexions et en joies.
 
Comme nous ne sommes pas que de doux rêveurs, nous nous rendons bien compte que seuls les initiés ont pu en profiter, car nous avons essentiellement passé cette journée "entre nous", avec très peu de visiteurs extérieurs. A qui la faute ? La météo ? La fête des mères ? Une multitude d'évènements ce jour-là ? Un manque de communication ou de fléchage (plusieurs personnes nous ont dit avoir eu du mal à trouver) ? Pourquoi peu de gens se sentent-ils concernés ? Des questions qui reviennent sans cesse quand on tente de sensibiliser et auxquelles on a du mal à trouver des réponses...
 

 

Pourvu que ce genre d'évènement continue de remplir nos calendriers et nos cœurs !
 
Sophie Gabriel

 

 

 

 

 

 

 

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Alternatives/Climat - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot nwgi ? :