AG 4 février à Etupes

Nous avons réussi à faire de cette AG comme l’an dernier, un beau moment de rencontre entre amapiens, jardiniers , porteurs de projets, élus, environ 50 personnes pour le repas. Ce fut aussi l'occasiond’échanger sur des nouveaux projets : une amap solidaire, une essaimage sur Pont de Roide, du bio dans les cantines et des magasins collaboratifs.Un moment fort fut celui de l'apéro avec le rapport moral lu par Marie France, le mot d’encouragement de l’adjointe d’Etupes, l’émotion de Laurie, qui remercie du soutien de notre collectif, la présentation des producteurs de l'Amap et des porteurs de projet : Murielle, Jean Pierre et Héléne, Anaîs .. 

voir le rapport en PDF

rapport moral et d’orientation

Face à l’aggravation du dérèglement climatique, les engagements pris par les États du monde entier à la COP21 sont dramatiquement insuffisants… Pourtant, tout n’est pas perdu ! Selon le dernier rapport des experts du GIEC, 50 à 70 % des leviers d’action se situent au niveau local…..
De nombreuses solutions existent, elles doivent être mises en œuvre le plus rapidement possible et par le plus grand nombre : repas bio et/ou végétariens dans les cantines, pistes cyclables, économies d’énergie et approvisionnement en énergies 100 % renouvelables, relocalisation de l’économie via les monnaies locales, économie circulaire, etc.

Le Collectif du champ à l’assiette s'inscrit dans cette dynamique. Nous sommes convaincus que ces alternatives au consumérisme ambiant doivent devenir des normes, qu'elles permettraient de réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre, seraient créatrices d'emploi dans une société plus humaine et plus juste.

Plus que jamais, devenons les Soigneurs de la terre !

Lors du festival des solidarités et des projections des films Alimenterre « Hold-up sur la Banane », « Nourrir une métropole », nous avons abordé la question de l’accès à tous à une alimentation saine, qui rejoint celles d’un autre modèle d’agriculture, d’un autre modèle de consommation et celle du dérèglement climatique.
Le collectif propose des possibilités d'agir concrètement.

Par ailleurs, avec nos partenaires d’Alternatiba, nous appelons aussi les citoyennes et les citoyens à se mobiliser
     pour amplifier ces actions qui ont démontré leur pertinence tant dans les méthodes de jardinage au naturel que pour l’Amap et l’installation de maraîchers et fermiers
       pour faire bouger nos politiques localement et aussi plus globalement (ex : appel pour un Pacte Finance
Climat Européen)

Nous sommes convaincus que les années qui viennent sont décisives pour l’avenir de nos enfants et pour les populations les plus vulnérables. Aussi, profitons des nombreuses occasions pour agir etnous mobiliser pour relever le défi climatique.

en résumé, nos actions en 2017

amap ; 6 producteurs, 63 Amapiens, lieu de distribution à l'Escapade….arrêt de Laurie Grosrenaud

jardins, les Incroyables dans 8 communes, jardin expérimental de Grange la Dame voir le diaporama grange la dame

installation : La charme, 2 projets prêts à se finaliser : Murielle à Montbéliard, Anaïs à Goux les Dambelins

mobiliser,films« Qu'est ce qu'on attend ? », « 0 phyto, 100% bio», Participation à des marchés (environ 6/7) par les Incroyables Comestibles,  Soutien à Dom Henry, campagne «Sauvons le sol »  :avec la conf' paysanne à la « campagne à la ville».

les axes forts 2018

 : un réseau collaboratif de « soigneurs de terre » qui créent des alternatives nourricières, écologiques, solidaires et pédagogiques qui soient aussi des lieux de rencontre, de formation, d'expérimentation . dans une démarche de transition et dans le mouvement citoyen de lutte contre le « chaos climatique »
1) Amap, les circuits courts : élargissement, essaimage sur Pont de Roide,
2) soutien à l'installation : la Charme, Anaïs à Goux, Murielle à Montbéliard, à suivre : Régine, Julien, Stéphanie, Vandoncourt, Valentigney..
3) jardins nourriciers Incroyables comestibles, jardin centre ressource de Grange la Dame, réseau de jardiniers (Petite Hollande, collège Audincourt, Valentigney, Etupes), chantiers apprenants, partage de semences, journée des jardins au naturel...

Rédigé par Édouard le - Classé dans : Actualité-CR - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot enec ? :