Une carrière à quelqques centaines de mètres des terrains de la maraîchère de notre AMAP !!

 

Dimanche 19 novembre, nous, Bertrand, Mireille et Marie France, sommes partis gaillardement à Ternuay pour nous rendre compte sur le terrain des motifs du souci de Sarah notre maraîchère. Nous avons rejoint les opposants à la carrière rassemblés sur le site dans la neige.

 

En effet, cette carrière doit s'ouvrir dans la montagne à quelques centaines de mètres de son exploitation. Et pas n'importe quelle carrière : l'extraction de porphyre qui va produire une poussière très fine chargée de silice et d'aluminium : on comprend tout de suite les risques pour du maraîchage !!!!

Ceci nous concerne directement en tant que consommateurs des légumes de Sarah car membres de l' AMAP(Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) du Champ à l'assiette. Nous refusons que l’outil de travail d'une maraîchère soit ainsi détérioré.

Et nous pourrions parler de bien d'autres nuisances (bruits d'explosions, aller et venues de camions ... ) ! Et pour la première fois dans la vallée des multinationales (Lafarge , Véolia ) s'attaquent à cette nature !!

Des méfaits qui nous inquiètent beaucoup quant à la survie du "Jardin de la Source".

Pour ceux qui seraient prêts à aider pour payer l'avocat du recours au tribunal administratif engagé par Sarah vous pouvez lui en parler lors de la prochaine distribution, ce jeudi 7 décembre.

Rédigé par Mireille le - Classé dans : Amap - Mots clés : aucun

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot yuidel ? :